Le Parc Naturel du Sud-ouest de l'Alentejo et de la Costa Vicentina (PNSACV) s'étend de São Torpes à Burgau, un litoral de plus de cent kilomètres et 131 000 hectares. Il s`agit d'une des côtes les plus vierges de l'Europe, aux paysages qui coupe le souffle et un écossystème important abritant une diversité et une richesse inégale de la faune et la flore.
Dans le domaine de PNSACV environ 200 espèces d'oiseaux sont identifiées, dont 26 utilisent les falaises pour sa reproduction. Dans la flore, parmi les 750 plantes connues dans ce domaine, 46 sont uniques au Portugal et dix sont endémiques et uniques au monde.
 

• Les plages :

les plus proches::
» Carvalhal – bon accès, équipements de plage, idéale pour les enfants.
» Amalia – accès plus difficile, sans aucun soutien, des rochers et une atmosphère paisible.

Les preférées d`après Cerca do Sul au nord de la région:):
» Aivados – no beach facilities.
» Malhão – no beach facilities.

Les preférées d`après Cerca do Sul au sud de la région:
» Arrifana
parking au dessus de la falaise, installations de plage, idéale pour les enfants, bonne pour le surf.

» Aljezur
Petite et tranquille village, Aljezur est dominé par un château mauresque du Xe siècle. Le village se compose de deux rives sur un ruisseau et une vallée fertile avec des champs à plusieures cultures agricoles ressemblant un patchwork.
Lorsque le château fut construit, plusieurs cours d'eau coulaient dans la région et celui qui courait autour du terrain était suffisamment grand pour permettre aux bateaux de monter jusqu'à Alzejur. Ça s`est passé jusqu' au jour où les eaux étaient infestées de moustiques qui propageaient la malaria et la population a du s'éloigner, créant un autre centre et divisant la ville en deux parties: la Vieille Ville et la Nouvelle Église.
Du château il reste seulement un réservoir et quelques tours, tandis que l'église mère, reconstruite après le tremblement de terre de 1755, a un magnifique autel de style néo-classique. On peut visiter le Musée Municipal, le Musée d'Art Sacré Monsenhor Manuel Pardal Francisco, la Maison- musée Peintre José Cercas ou l'Église de la Miséricorde.
 

» Cabo Sardão
Entre Almograve et Zambujeira do Mar on trouve Cabo Sardão, le point le plus occidental de la côte de l'Alentejo. Surveillé par un phare construit en 1915, avec une tour de 17 mètres de haut, Cabo Sardão est un endroit auquel il est impossible de rester indifférent, étant données les majestueuses falaises surplombant l'océan à la fois puissant et harmonieux. Ici, le temps s'arrête et il n'ya que la puissance écrasante et la beauté incomparable de la nature, montrées dans l'écume des vagues ou dans les oiseaux planeurs comme les cigognes blanches, le faucon pèlerin, un corbeau à bec rouge ou, plus rarement, la crécerelle.

» Monchique
Avec une altitude de 458 mètres, le village de Monchique est situé dans la montagne avec le même nom et est aussi beau que célèbre pour ses eaux curatives, autrefois fois appréciées par les Romains. Bien que simple, le village a un charme particulier, illustré par l'architecture traditionnelle de l`Algarve, à un caractère plus montagneux et moins litoral où les rues étroites montrent à chaque tour de nouvelles vues sur les collines verdoyantes, avec une végétation riche, qui invite aux promenades et aux safaris.
Monchique est un village avec un héritage historique fort, qu’ on trouve dans les produits traditionnels de la région comme l'artisanat en bois, les articles en cuir, les paniers, le liège, les pull-overs en laine, le jambon, le miel et le célèbre brandy de medronho.

» Odeceixe
Construit sur une vallée accueillante, le village de Odeceixe invite à une agréable promenade dans ses rues et sa place principale d`où ont peut monter jusqu`au moulin à vent, où il est possible d'observer l'ensemble du processus de broyage de céréales , le meunier regardant la direction du vent et maîtrisant toutes les tâches du broyage. On peut aussi visiter la Cave Musée de Odeceixe où on essaye de recréer un espace cave à vins, comme autrefois il y en avait plusieurs dans la région, surtout entre les années vingt et quarante du XXe siècle.
Vous pouvez également choisir de vous détendre et marcher dans la vallée pleine de l`agriculture et du pâturage, tout au long du chemin sinueux de la rivière Seixe qui se jette dans la mer à la plage de Odeceixe.
 

» Odemira
Odemira est le siège du plus grand comté du pays avec une diversité de paysages, soit la plaine, la mer ou la montagne. La ville se situe sur une petite colline de maisons blanches sur la rivière du fleuve Mira, qui ressort à Serra do Caldeirão et qui est navigable d`ici jusqu`à son embouchoure, à Vila Nova de Milfontes. Cest un parcours d'environ vingt kilomètres, idéal pour les promenades de bateau, pour ramer et pour le canoë. Rio Mira signifie "la rivière de l'émir", découlant de l`arabe WAD émir et cette rivière loge une considérable diversité biologique, notamment une population de loutres de mer, et fournit des stocks de poissons importants.
www.turismo.cm-odemira.pt

» Santa Clara
N'oubliez pas de visiter le barrage de Santa Clara, à quatre kilomètres du village du même nom, construit par l'Estado Novo, dont le lac couvre une surface de 1986 hectares et est considéré comme l'un des plus grands d'Europe. Alimenté par le Mira , à partir de Santa Clara, l`eau du barrage a un parcours de 84.9 kilomètres de canaux. Dans le miroir d 'eau de Santa Clara, une des attractions touristiques de l'intérieur de Odemira, on peut pratiquer le canoë et la pêche. Ici on trouve la basse, le carassin et les écrevisses.
A quelques kilomètres de la digue, le village de Santa Clara-a-Velha mérite une visite. C´est un village blanc et fleurie, qui s`est développé à l'ombre de l'église de Sainte Claire de Assis, tout en conservant son caractère rural.

Vila Nova de Milfontes (25 minutes en voiture)
Située sur la rive nord de l'embouchure de la rivière Mira, Vila Nova de Milfontes a été fondée en 1486 avec le but de protéger et de développer le commerce sur la côte de l'Alentejo. À la fin du XVIe siècle le Fort de San Clemente (château Milfontes)a été construit pour lutter contre le climat de peur et d'instabilité causé par les attaques des pirates. C'est également d’ici que sont partis en 1924 les pilotes Brito Paes et Beires Sarmento pour le premier vol entre le Portugal et Macao. Avec 5000 habitants, Milfontes était et est toujours un village de pêcheurs, aujourd'hui très consacrée au tourisme, avec sa population qui augmente considérablement pendant l'été.rão.

» Zambujeira do Mar
Bien qu`elle soit aujourd'hui mieux connue pour accueillir l'un des plus célèbres festivals de musique d'été, la petite ville de Zambujeira do Mar, qui depuis l'époque antique est dédié à la pêche, est un point de vue naturel sur l'immense océan Atlantique. Dans son voisinage, la mer a découpé de grandes falaises de schiste et des petites et grandes plages. Dans les dunes on voit la vegetation maritime et dans l'air et de nombreuses espèces d'oiseaux, dont des aigles, des hérons, des cigognes, des pigeons de roche et des hirondelles de la mer, qui prouvent la richesse de cet écossystème.